Signez la pétition contre le projet éolien


Une pétition a été lancée, par : « Islais, Pêcheurs, Commerçants, Estivants, Touristes ».

MERCI DE SIGNER LEUR PÉTITION, ICI :
Le droit de dire non au parc éolien de l’Ile d’Yeu et de Noirmoutier


( si le lien ne marche pas pour vous, essayez plus tard, ou bien utilisez une meilleure connection internet, par exemple en allant vous servir d’un ordinateur public chez OCEANTECH, dans le bâtiment de SUPER U )

Notre commentaire :

Ce projet éolien va défigurer notre île, et même Port Joinville si une base de maintenance industrielle s’y crée. Ces 62 éoliennes géantes de 210 m de haut vont impacter la pêche, le paysage, la qualité de vie, le tourisme, la navigation de plaisance et l’industrie des résidences secondaires. Elles vont détruire des emplois, tuer des milliers d’oiseaux au cours de leurs migrations, massacrer autant de chauves-souris ( qui sont attirées par elles, même en mer *  ), constituer un péril pour la navigation, modifier les courants marins ( et donc la répartition du sable sur les plages ), inonder l’île d’infrasons par vent du nord-ouest ( qui empêchent de dormir certaines personnes, peuvent causer des fausses-couches et des malformations **, etc…  ). Bref, une liste interminable d’effets négatifs.

* https://conseilmondialpourlanature.wordpress.com/2013/07/28/alerte-biodiversite/

** https://conseilmondialpourlanature.wordpress.com/2014/06/08/1-600-fausses-couches-pres-des-eoliennes/

Quant aux effets positifs, il n’y aura que quelques retombées financières sur la Mairie, qui cesseront lorsque les subventions seront réduites ou coupées, comme dans plusieurs pays déjà. Les emplois promis ? – ce ne sont que des promesses. Une base d’entretien sur l’île serait un non-sens logistique, alors que St Nazaire est toute indiquée pour cela. En fin de compte, tout ceci pour produire une l’électricité qui coûtera 4-5 fois plus cher ( 20 centimes le kWh, au « tarif de rachat » subventionné par le consommateur, au lieu de 4-5 centimes qui est le prix courant sur le marché de gros ). De quoi rendre l’industrie française non compétitive, et les pauvres encore plus pauvres.

Une énergie « propre » ? Même pas ! L’énergie éolienne est intermitente, éminemment variable, incontrolable et donc il est impossible de la « piloter ». Il faudra construire des centrales à charbon ( comme a fait l’Allemagne ), ou à gaz ( comme a fait l’Espagne ), pour stabiliser et réguler leur production, c’est à dire remplir les creux de la courbe pour éliminer les « bosses », et ainsi éviter les coupures de courant. Le nucléaire n’est pas assez souple pour faire cela. Or ces centrales thermiques « de régulation » consomment deux fois plus de combustible lorsqu’elles fonctionnent sur ce mode, comme une voiture consomme deux fois plus en ville que sur l’autoroute. Il n’y aura donc pas d’économie de combustibles fossiles, ni de CO2. Les retours d’expérience le prouvent. AUCUN pays n’a réduit ses émissions de CO2 grâce à l’éolien.



L’île d’Yeu, lumière et beauté.






PUB : retirer la publicité gênante (occasionnelle) ci-dessous nous coûterait environ €50 par an.
Wordpress en a besoin pour rembourser ses frais.




Publicités

10 réflexions au sujet de « Signez la pétition contre le projet éolien »

  1. annie

    non à l’invasion de ces monstres métalliques, informons la population que tout est arnaque et promesses non tenues- arrêtons l’enrichissement de ces sociétés qui profitent de la naïveté de la population pour installer ces machines improductives . nous devons nous battre pour que ça cesse

    Répondre
  2. Christan de St Prouant

    Les éoliennes terrestres devaient apporter de l’emploi, mais dans la région de Châteaubriant se sont les installateurs allemands oui hollandais qui font la maintenance… Promoteurs éoliens ou Prometteurs d’énergies… on a même des éoliennes qui tournent sans aucun vent… En mer le coût d’installation et de maintenance sera encore plus cher… sans plus de vent

    Répondre
    1. lumière et beauté Auteur de l’article

      Personnellement, j’ai vu des agents de maintenance hollandais travaillant à la maintenance des éoliennes de Bouin. Leur véhicule était immatriculé aux Pays Bas, et ils parlaient une langue ressemblant à l’Allemand.

      Répondre
  3. Dominique

    Etant islais à « plein temps » et depuis ma naissance, je n’apprécie pas que vous demandez de signer cette pétition au nom des islais. Les islais n’ont rien à faire de vos revendiquations. J’ai assisté à la réunion publique du débat public sous le chapiteau, l’assistance était composée que de 10% de véritables islais. C’est dire que le projet n’émeut pas les foules parmi les islais ! Je constate que votre pétition fait un véritable « flop », même pas 1000 signatures en 3 semaines. La population de la cote vendéenne en pleine saison se monte à plusieurs milliers de personnes. A titre d’exemple, une pétition à été signée sur l’ile d’Yeu il y a quelques années en hiver concernant un problème de transport elle avait recueilli plus de 3000 signatures en 3 semaines !!! Donc vous ne représentez rien !!! Arretez de faire peur aux gens avec l’impact visuel, vos propos sont mensongés.

    Répondre
    1. lumière et beauté Auteur de l’article

      Pour commencer, nous ne sommes pas les auteurs de cette pétition. Nous ignorons qui l’a lancée. Nous ne faisons que la relayer.
      Deuxièmement, les pétitions recueillent beaucoup de signatures lorsqu’elles sont affichées dans beaucoup d’endroits, que des volontaires parlent aux passants et les mettent au courant, que la Mairie, la radio et les journaux en parlent, etc. Or ce n’est pas le cas. Nous sommes le pot de terre qui nous battons contre le pot de fer. Vous avez tous les moyens à votre disposition, les médias en particulier, et de l’argent pour faire des campagnes de propagande (appelez ça marketing si vous voulez, mais en politique c’est plutôt de la propagande). Nous, nous n’avons pratiquement aucun moyen, si ce n’est ce blog. Et en plus de cela, « on » a ouvert une action en justice contre moi pour m’intimider, me ruiner, bref, me faire taire. On se croirait dans un pays totalitaire. Et avec ça, on voudrait nous faire croire que la France est le pays de la liberté d’expression: « Je Suis Charlie ».
      De qui se moque-t-on?

      De quoi avez-vous donc si peur, vous les supporters du projet? Que les Islais découvrent la vérité?

      Vous écrivez: « Arretez (sic) de faire peur aux gens avec l’impact visuel, vos propos sont mensongés (sic). »
      – C’est tout ce que vous trouvez à dire sur l’impact visuel? C’est mince, c’est le moins qu’on puisse dire! Les éoliennes font 210 mètres de haut, soit 5 fois plus haut que le château d’eau de Noirmoutier. Et elles seront à 11 km de l’île, alors que le château d’eau est à 18 km (donc elles paraîtront environ 7 à 8 fois plus hautes. Enfin il y en aura 62, étalées sur une dizaine de kilomètres. Alors, on ne les verra pas, vous dites? Qui dit la vérité, cher Monsieur? Qui nous a menti? Qui continue à nous mentir? Les Islais doivent se réveiller, car on est en train de leur manger la laine sur le dos, et de bousiller leur île. Quelques intérêts particuliers s’enrichiront à leurs dépends à tous. Philippe de Villiers, qui aime la Vendée, nous avait mis en garde contre ce projet éolien désastreux. Noirmoutier et l’île d’Yeu sont des perles. Ne les jetons pas aux cochons. N’en faisons pas la banlieue industrielle de St Nazaire. Nous n’aurons d’ailleurs même pas les emplois promis: ils iront à St Nazaire (beaucoup plus pratique, pour la logistique et pour tout).

      Répondre
      1. Dominique

        Je n’ai jamais dit que l’on ne verra pas les éoliennes. Elles se verront mais certainement moins que le château d’eau qui domine l’Ile d’Yeu, et qui celui-ci ne vous choque pas, tout comme les islais, et tout comme les futures éoliennes est un mal nécessaire. Les éoliennes sont nécessaires afin de commencer à nous débarrasser du nucléaire. Ces éoliennes certains les trouveront jolies, d’autres estimerons quelles sont affreuses, tout comme les phares bordant nos côtes ; on ne peut pas dire que le phare de la Petite Foule soit très réussit, surtout depuis qu’il est équipé de x antennes. Si l’on est véritablement objectif, la chapelle de la Meule est une verrue dans le paysage de notre côte sauvage. Que vient faire cette bâtisse blanche au beau milieu de cette lande vierge ? Je vous rassure comme tout le monde je la trouve très jolie, mais si l’on est logique elle n’a rien à faire là. Par contre, vous êtes-vous insurgés contre la criée qui défigure Port Joinville, qui cache toute la baie de Ker Chalon et la pointe Gilberge ? Elle ressemble pourtant plus à une friche industrielle, et coute fort cher avec son déficit de fonctionnement chronique. Les bâtiments ou équipements créés par l’homme peuvent être appréciés différemment selon les individus, et selon l’intérêt qu’on leur accorde.
        Je me redis le projet éolien offshore Yeu-Noirmoutier est un moindre mal nécessaire à notre région. Et vous ne pourrez pas me contre dire, il laisse plus de 180° de vue sur un océan totalement vierge, donc si on ne veut pas le voir, il suffira de ne pas le regarder. Les islais l’on compris depuis longtemps, et n’ont jamais eu peur des nouvelles technologies.

      2. lumière et beauté Auteur de l’article

        Un mal nécessaire, vous dites.
        Sauf que cette « nécessité » a été inventée par ENRON, une multinationale américaine qui comptait s’enrichir en exploitant l’alarmisme des écologistes (Kyoto, le réchauffement de la planète soi-disant causé par l’homme et soi-disant catastrophique – or ce réchauffement s’est arrêté il y a 18 ans et demi – El Niño est autre chose, un évènement cyclique qui a été fort en 1998, et qui remontre le bout de son nez en 2015). Or ENRON a été dissoute pour fraude par un tribunal américain.
        Mais les dirigeants d’ENRON se sont replacés dans d’autres multinationales, où ils poursuivent leur plan de soutirer des subventions énormes (à l’éolien) en jouant sur la peur que le ciel nous tombe sur la tête (sacrés Gaulois que nous sommes!). Et ça marche. Ça marche même à fond, parce que les politiques y trouvent leur compte:
        ils se donnent l’air de « sauver la planète », et d’un autre côté ils bénéficient du « retour d’ascenceur » (financement de campagnes électorales ou autres faveurs du très riche lobby éolien, riche de l’argent du contribuable et du consommateur captif via la CSPE).

        Le pire, c’est que l’éolien n’économise en rien sur les émissions de gaz nocifs. C’est un fait prouvé, et je vous donnerai des références si ça vous intéresse. C’est pour ça que Bill Gates, qui n’est pas un imbécile, vient d’annoncer qu’il avait changé d’avis et ne croyait plus aux énergies intermittentes (éolien et photovoltaïque): https://liledyeu.wordpress.com/2015/08/17/bill-gates-rejette-leolien/

        Le château d’eau de l’île d’Yeu ne gêne personne, vous dites. Mais que diriez vous s’il était planté, avec 61 autres comme lui, sur la mer à 2 km au large de la plage des Vieilles? C’est en effet, quant à la hauteur, l’effet que feront 62 éoliennes de 210 m de haut à 11 km.

        Quand on est né quelque part, qu’on y a vécu toute sa vie, et qu’on vit entre sa maison, son lieu de travail, le Super U et les quais de Port Joinville, on se fiche peut être, comme vous le prétendez, de la vue qu’on a de la mer depuis la plage des Vieilles, ou depuis l’anse des Broches. Mais les touristes, eux, les estivants, ceux qui ont des maisons de vacances ou des bateaux de plaisance dans le port, vous croyez qu’ils s’en fichent, eux? C’est pour cette vue non polluée de la mer qu’ils viennent sur l’île. En bousillant cette vue, vous les ferez fuir, beaucoup d’entre eux. Vous détruirez des emplois, car les Islais vivent de ça, du tourisme et des résidences secondaires, et des bateaux de plaisance.

        Et puis il y a des Islais, oui Monsieur, qui apprécient la vue qu’on a de la mer tout autour de l’île, pas seulement à 180º. Il y en a même pas mal qui font des promenades jusqu’à la Pointe du But, souvent pour voir le soleil couchant. C’est une très jolie ballade, Monsieur, et vous proposez de la détruire pour que la Mairie reçoive quelques sous de plus. Vous prétendez être insensible à la beauté, or vous critiquez vous même l’horrible bâtiment de la criée, qui a enlaidi la moitié du port. Reste la moitié autour du quai du Canada, qui est restée jolie, et qui fait le plaisir de tous avec son petit marché si sympathique. Et vous proposez de la détruire aussi, cette moitié restante, en attribuant le Quai du Canada à l’industrie éolienne, pour les travaux de maintenance. Adieu petit marché! Et le parking de 60 voitures réservé aux employés de cette industrie, où vous le mettrez? Sur la grande jetée? Celle là aussi vous voulez la bousiller? Et où stationneront les voitures qui s’y mettent ces jours ci, quand il n’y a plus de place sur le port ni sur le parking de l’Héliport et de la Poste?

        Détruire les deux perles de la Vendée (Yeu et Noirmoutier) pour qu’Areva et GDFSuez s’empiffrent de subventions et que quelques mairies reçoivent quelques miettes de ce festin aux frais du contribuable, vous êtes pour?

        Et on n’a pas encore parlé des massacres d’oiseaux, ni des effets des infrasons sur la santé, jusqu’à 20 ou 30 km…

  4. AUCLIN Danièle

    Habituée aux débats publics et à l’étude des dossiers de demande d’autorisation de projets à impact pour l’environnement (je suis présidente d’une association de protection de l’environnement agrémentée d’un département), je suis sidérée par plusieurs faits : lors du débat public à La Barre de Monts, les questions du public étaient « jugées » par le président de séance et aucun débat sur la réponse n’était possible: une personne pose une question, on lui répond souvent à côté du sujet et impossible de s’exprimer à nouveau…Incroyable, dans quel pays sommes-nous? L’Etat va-t-il passer en force encore sur ce projet? malgré l’avis de l’AE (c’est rare) rempli de réserves notamment sur les études d’impact et autres, on avait l’impression que tout était décidé, je n’ai pas eu de réponse satisfaisante sur la possibilité d’organiser un référendum, sur la pertinence d’avoir une utilisation locale de l’énergie produite; A-t-on besoin de cette électricité produite? A-t-on prévu le transport de cette énergie et jusqu’où? il faut savoir que l’on ne stocke pas l’électricité produite et que son transport occasionne des pertes considérables. les réseaux de transport français (comme en Allemagne) sont faibles et insuffisants, il faudrait des dizaines de milliards d’euros pour le transformer; ne serait-il pas logique de le concevoir avant de donner raison à des promoteurs qui ne pensent qu’à s’enrichir sur le dos des usagers EDF avec un Etat aveugle et complice? Ces projets éoliens en mer sont un gouffre financier, Ile d’Yeu 2,5 milliards d’euros, sans utilisation locale c’est un non sens; quant aux pêcheurs ils seront encore une fois (comme les agriculteurs) les trahis : on détruit le milieu, on construit un endroit interdit à toute navigation et pêche (comme en Allemagne, Danemark, Hollande …), on fait fuir (quand on ne la tue pas, voir les chiffres des décibels) une faune à au moins 20 kms et après on constate les dégâts. les élus ne voient que la manne qui leur tombe du « vent » sans réfléchir aux conséquences; le promoteur va « arroser », il a déjà commencé.
    Des progrès vont être apportés dans la conception de ces machines à vent, elles pourront être flottantes, sans pâles, attendons ces avancées du développement éolien, il faut aussi concevoir obligatoirement une utilisation locale de l’énergie produite ( dessalement de l’eau de mer pour ces Iles dépendantes du continent par exemple), sans projet parallèle demandeur d’électricité, pas de projet éolien; c’est simple, sensé mais au-dessus des têtes pensantes qui ne sortent pas de leur bureau. Le Préfet maritime présent n’avait pas l’air convaincu de ses paroles qui se voulait apaisantes mais non motivées. Quant aux emplois créés, c’est encore DU VENT bien sûr!

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s