Les conflits d’intérêts faussent le débat


Visuel Philippe de Villiers
Visuel établi par le Conseil général de Vendée, lorsqu’il était contre le projet. Et puis, surprise, les élus ont changé d’avis. Vous ne devinez pas pourquoi ?

Presse Océan nous parle de la fameuse association Robin des Bois. Celle-ci s’oppose en effet au projet éolien en mer de Guérande-La Baule-St Nazaire, voisin de celui d’Yeu-Noirmoutier. « Pour Robin des bois, si ce projet rencontre si peu d’opposition c’est parce « qu’il arrose financièrement beaucoup de monde » . Ainsi le Comité national des pêches va toucher « 2,2 M€ par an » . La Région, des communes, mais aussi des associations comme Bretagne Vivante ou LPO 44 85 qui va toucher 150 000 € par an, accompagnent ce projet. »

On voit ici les conflits d’intérêts qui affectent les pêcheurs, les élus, les associations écologiques et particulièrement la LPO (Ligue pour la protection des oiseaux).

2015 09 22 Presse Océan - éol'croisic RB2 PO 22 09 15
Voici l’article. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Notez que le projet de Guérande-La Baule-Saint Nazaire ressemble comme deux gouttes d’eau à ceux de Yeu/Noirmoutier, de St Brieuc et de Normandie. Tous auront les mêmes effets néfastes sur le tourisme, la valeur des biens immobiliers, les emplois, l’environnement marin, la pêche, et la qualité de vie de tous.


Dans un autre média qui parle de l’opposition de Robin des Bois, on voit que l’association, comme nous l’avons fait nous-mêmes *, lance une alerte sur le risque de marée noire résultant d’une catastrophe maritime.

* Notre article :   Des risques accrus de marée noire

Et puis il y a ce passage, tout à fait préoccupant:
« Tout en soulignant un arrosage financier aboutissant à la neutralisation des oppositions éventuelles, l’association estime que les parcs éoliens en mer sont un cheval de Troie de l’installation progressive d’autres activités industrielles sur le compartiment marin. »

… à commencer par un autre méga projet éolien en mer au sud de l’île, affectant la Côte Sauvage jusqu’aux Corbeaux. Une fois détruit le charme de l’île au nord, pourquoi ne pas en faire autant au sud ? Le projet existe déjà, on en a parlé dans les médias. Il y a là d’autres sous à gagner pour quelques privilégiés (certains emploieraint un autre mot). Et puis, lors du projet au nord, les Islais ont montré qu’ils étaient si faciles à berner !

Lire le deuxième article :  Robin des bois opposé au parc éolien en mer

IMPORTANT : un débat sur le projet éolien a été ouvert dans la version digitale de la Gazette de l’île. Vous pouvez utiliser un pseudonyme (comme pour vos commentaires sur notre blog). Voyez ici : la Gazette



Publicités

Une réflexion au sujet de « Les conflits d’intérêts faussent le débat »

  1. Ping : L’autre projet éolien, au Sud | L' île d' Yeu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s