Archives mensuelles : novembre 2016

Quai du Canada : ça coince

« Le conseil municipal a validé les trois emplacements alloués à la base de maintenance du parc éolien offshore. Mais celui prévu quai du Canada a soulevé diverses interrogations. »

( Extraits de Ouest France – voir lien à la fin )

« Comment les activités de maintenance du parc éolien en mer s’accorderont-elles à l’agrément du port de pêche, à L’Île-d’Yeu ? » 

port-joinville-bateaux-de-peche

« Le dernier conseil municipal était animé. En effet, la soirée de mardi s’est conclue par la validation, dans leur principe, des emplacements alloués à la base de maintenance du parc éolien, prévu au large de l’île. En revanche, un emplacement a posé des questions de pertinences. Celui du quai du Canada.

quai-du-canada-port-joinville
Photo : au premier plan, le Quai du Canada, le plus attrayant de Port Joinville.

Les propositions d’Adwen ont suscité incompréhension, notamment des marins. Deux bateaux de 32 m de long et 13,50 m de large sont prévus, alors que des navires d’une quinzaine de mètres avaient été annoncés, lors du débat public en 2015. Un ponton de 5 m de large serait aménagé le long du quai du Canada, lequel devrait accueillir une grue – plutôt que l’installer à bord. « Avec un bateau à quai, il ne resterait qu’un peu plus de la moitié du passage actuel, entre les extrémités du quai du Canada et du quai Martin », remarque Sébastien Chauvet, élu de l’opposition. »

Lire l’intégralité de cet article dans l’édition du vendredi 25 novembre, ou dans le journal numérique

http://www.lessablesdolonne.maville.com/actu/actudet_-eolienne-a-l-ile-d-yeu-un-lieu-de-maintenance-qui-coince_fil-3089560_actu.Htm?

Notre commentaire : il faudra déplacer le pittoresque marché. Quant à la vue qu’on aura depuis les terrasses de café :  une grue, et des bateaux de maintenance des plus laids (dont un de 32 mètres ! ). Sans compter le matériel industriel déposé sur le quai, les camoins etc… Bravo Monsieur le Maire, faisons fuir les touristes et les estivants !

Publicités

25.000€ par famille


L’électricité hors de prix


2016-10-electricity-prices-compared-industrial

Comment nos industries pourront-elles rester compétitives si le prix de l’électricité s’envole comme en Allemagne ou au Danemark ? (voir le graphique ci-dessus). Pouvons nous, comme les Allemands, nous mettre à les subventionner pour qu’elles ne délocalisent pas? Même Outre Rhin, ça ne pourra pas durer…


Quant aux familles :

Le coût de la transition énergétique en Allemagne a été évalué: 150 milliards d’euros ont été dépensés jusqu’à présent. Ceci a fait que le coût de l’électricité pour les familles a doublé.


370 milliards de plus seront dépensés d’ici 2025, soit 520 MILLIARDS €
Par famille de 4 indivudus, cela fera la coquette somme de 25.000€,
dont 18.000€ dans les 10 prochaines années – voir:  coût de la transition énergétique en Allemagne


Voilà ce que la Mairie se garde bien de nous dire. Elle peut bien recevoir 500.000€ de Bercy, en compensation, mais c’est nous qui paierons ce don avec nos impôts, plus toutes nos factures d’électricité à venir, qui seront 100% plus chères. Et si vous pensez que ça aidera à sauver la planète, vous êtes naïfs: en Allemagne, ils sont revenus au charbon, et même à la lignite, plus polluante encore. Car l’éolien ne peut pas fonctionner tout seul – il est trop instable, comme le vent. Alors en Allemagne, ils ont construit des centrales à charbon, et en France on a préféré le gaz: 16 centrales construites sans fanfare depuis 2005 – voir:
turbines à combustion et cycles combinés à gaz


Les politiques n’admettront jamais leurs erreurs. Ils préfèrent que leur pays s’enfonce dans la pauvreté plutôt que de le faire. Surtout que le lobby éolien est très généreux…